Bienvenue sur le site

*

TRANSITIONS DE FLOP

_________________________________________________________________________________________

 

par Fabien Poulain

 

"Le monde antique inclinait sur sa fin. Les jardins de délices de la jeune lignée défleurissaient; plus haut, cet espace vacant, désert, les hommes qui grandissaient loin de l'esprit d'enfance aspiraient à l'atteindre. Les dieux et leur cortège s'en étaient allés.

La Nature était là, solitaire et sans vie. Par des chaînes de fer, le nombre aride et la mesure austère la tenaient entravée. En ruine, poussière et vent au creux des mots obscurs, avait déchu l'immense épanouissement de la vie. Elles s'étaient enfuies, la Foi magique et l'Imagination, sa céleste compagne, reine des métamorphoses et des fraternisations. Hostile, un vent glacé du nord souffla sur les plaines transies; et glacée, la patrie merveilleuse s'échappa dans l'éther.

Les distances du ciel s'étaient comblées de mondes rayonnants. C'est dans un sanctuaire plus profond, dans ce plus haut espace du sentiment que s'était retirée l'âme du monde avec ses pouvoirs, pour y régner jusqu'à l'aube du jour de la splendeur universelle. La lumière n'était plus le séjour des dieux ni leur céleste signe; du voile de la Nuit, ils s'étaient recouverts.

La nuit devint le cœur puissant des révélations où étaient revenus les dieux où ils s'étaient endormis, pour resurgir au monde après sa transfiguration, sous de nouveaux et plus magnifiques visages."

NOVALIS (Extrait du cinquième Hymne à la Nuit)

 

 

ENTREE